Code d’éthique et de déontologie
à l’usage des Enseignants de Yoga

Page extraite du site lemondeduyoga.org. Le Monde du Yoga est le site de référence du Yoga en France. Il est créé et géré par la FNEY et l’UNY, des associations de dimension nationale qui existent depuis les années soixante.

Le Syndicat National des Professeurs de Yoga a élaboré un code d’éthique et de déontologie à l’usage des enseignants de yoga. Ce Code d’Éthique et de Déontologie se propose de donner aux enseignants de Yoga des références, des repères sur lesquels ils peuvent s’appuyer. Il s’agit de mettre en évidence que l’enseignement du Yoga repose sur une éthique qui, loin de nous façonner uniformément, nous permet, dans toute la diversité de nos pédagogies, de nous reconnaître et par là-même d’échapper aux dérives, aux contrefaçons et aux usurpations qui pourraient nuire au Yoga, aux enseignants de Yoga ou à tout organisme représentatif.

 

Ce texte de références éthiques et déontologiques nous rappelle aussi que nous avons un certain nombre de droits, de devoirs et d’obligations qu’il n’est sans doute pas inutile de mentionner. Nous espérons surtout qu’il sera un guide et une aide pour toutes celles et ceux qui sont engagés dans la transmission du Yoga. Nous nous sommes donnés comme objectif d’élaborer et de poser, de façon dynamique et évolutive des principes éthiques et déontologiques spécifiques à l’enseignement du Yoga, complémentaires aux règles déontologiques générales de tout enseignement. La formulation de repères permettra à chaque enseignant et à chaque organisme dont il dépend (association, fédération, syndicat, etc…) de situer ses propres pratiques et de les considérer au regard de ces principes.

 

Partant du préalable que la déontologie est un ensemble de règles dont une profession se dote et qu’elle est la résultante d’une part des règles légales en vigueur et d’autre part de l’éthique de ce groupe, il s’agissait de rechercher un consensus, un socle de valeurs et de références communes à tous les enseignants de Yoga.

Ce texte est une base de référence destinée :
– Aux personnes morales : associations, établissements, entreprises, qu’ils relèvent du droit public ou du droit privé, qu’ils s’adressent à des enfants ou à des adultes.
– Aux personnes physiques : intervenant par profession, par fonction, par mission (même temporaire) ou par collaboration.

 

N.B. : Pour les professionnels déjà dotés d’un code ou d’une charte déontologique spécifique, ce texte s’articule en complémentarité avec ceux-ci.

 

Le présent Code d’Éthique et de Déontologie constitue la règle professionnelle des enseignants de Yoga, quels que soient leur mode d’exercice et leur cadre professionnel. Sa finalité consiste avant tout à protéger le public et les enseignants de Yoga des mésusages du Yoga et de l’utilisation de méthodes et techniques se réclamant abusivement du Yoga.

 

Ces références déontologiques s’appuient sur les textes en vigueur et sur les pratiques au moment de la rédaction. Elles ne sauraient toutefois être figées dans le temps, au risque de devenir obsolètes. Ainsi, pour répondre aux objectifs que s’est fixé ce Code d’Éthique et de Déontologie, il pourra être remanié en fonction des remarques qui seront faites mais aussi en considération de l’évolution des pratiques et des textes de référence.

 

Ce Code d’Éthique et de Déontologie et ses deux annexes sont signés par les associations qui adhèrent à celui-ci et par celles qui viendraient ultérieurement à y adhérer. Celles-ci, au moment de l’inscription d’un membre, remettent une copie de ce code à ce membre et lui font signer un document dans lequel celui-ci reconnaît adhérer à ce code et s’engage à le respecter.

L’adhésion des enseignants de Yoga à ces organisations implique leur engagement à respecter les dispositions du code.

Qu'est-ce que le Syndicat National des Professeurs de Yoga

 

C'est un syndicat professionnel créé en 1968 qui a essentiellement pour vocation :

  • de structurer la profession d’enseignant de yoga ;

  • d'informer tout professeur de yoga de ses obligations légales au titre de sa profession ;

  • de représenter et éventuellement défendre ses membres en cas de litige devant un tribunal administratif ;

  • de discuter avec les pouvoirs publics des possibles modifications du statut de la profession.

 

Depuis sa création, le SNPY a entre autres à son actif :

  • l’intervention auprès du Tribunal Administratif en tant que défenseur de certains de ses membres contre la Sécurité Sociale, l’URSSAF ou les Impôts ; la suspension durant 12 ans du règlement de la TVA pour les enseignants de yoga exerçant en profession libérale.